Ensemencement mousse

Les mousses: ensemencement
 
  • Comment ensemencer un sol avec de la mousse ?
 
On peut déposer des coussinets de mousse et attendre qu'ils s'installent, mais ça risque dêtre assez long, et pas toujours très glorieux au final.
Le plus efficace, c'est de "semer" la mousse.
Le point crucial, c'est dans un premier temps le choix de l'espèce ou des espèces de mousses.
Dans mon terrarium il y a actuellement 3 espèces, qui sont toutes venus par le biais d'un pot de Pinguicula (plante carnivore).
 

Il y a une petite touffe de Sphagnum, quelques brins d'une mousse non identifiée, que l'on trouve habituellement dans des lieux sombres et humides, comme les source forestières.

Bref, une fois choisie notre mousse, on en prend un bon morceau, de préférence avec des fructifications.

On va hacher menu tout ça avec des ciseaux, pour obtenir des segments de 2 à 5mm de long à peu près. On mélange avec du sable fin (si on veut utiliser du sable, c'est plus pratique, mais il semble que les grenouilles n'aiment pas)

Et on répand ce sable "ensemencé" à la surface du terreau.

 

Voici le résultat 1 mois après environ :

On aperçoit les premières tiges de la mousse elle-même, qui pointent au milieu d'une masse un peu crado : la forme juvénile de la mousse.

 

Voila 15 jours plus tard :

 

 

Voila 2 mois plus tard :

 

 

 

La mousse n'est pas encore complètement adulte sur cette photo, même si elle a déjà fructifié. Il faudra encore 2 mois avant qu'elle ne prenne sa forme définitive.

 

On remarquera aussi que bien que l'éclairage soit relativement puissant (2x30W pour un 100 x 40 x 50), la mouse est étiolée. Cette espèce n'est donc pas bien adaptée, il faudrait en choisir une encore moins exigente en lumière.

 

Pour la sphaigne, il convient de se méfier. Elle aussi demande un éclairage très très puissant, et aussi longtemps qu'elle a les pieds dans l'eau elle peut pousser très vite. En un an elle peut recourir un terrarium de 60 x 40 sur une épaisseur de 10 à 15 cm... Ce n'est donc pas une espèce très adaptée non plus.

 

A mon avis, le sol des terrariums à dendrobate étant toujours très humide, et généralement détrempé (l'eau suinte dès qu'on appuie sur le sol avec le doigt), la mailleure option est la mousse de Java.

La méthode utilisée est assez proche de la précédente, à ceci près que les brins sont plus grands (1 à 4 cm) et qu'ils sont partiellement enterrés (on recouvre le tout de 1 ou 2 mm de substrat, pour s'assurer que la mousse de java soit bien en contact avec le substrat humide et ne sèche donc pas, tout en ayant une bonne partie exposée à la lumière
pour pouvoir posser.

 

 

 

Pour le schéma général du bouturage de la mousse de java :

 
 
Fiche réalisée par Pascual

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site