Nourriture


Les dendrobates ne se nourrissent que d’animaux vivants qu’elles peuvent attraper avec leur bouche relativement petite. Cela nécessite donc d’élever des proies vivantes.
Vous trouverez les premières souches nécessaires à vos élevages dans les magasins spécialisés, sur les bourses aux reptiles ou chez les éleveurs de dendrobates

▶ Drosophiles
La principale nourriture des dendrobates est la drosophile, nous utilisons des drosophiles aptères (qui ne peuvent pas voler) afin de faciliter les manipulations.

drosophiles

L’élevage de drosophile est assez facile à réaliser, la plupart des éleveurs se servent de bouteilles d’eau en plastique, dont le goulot est coupé. Un morceau de papier absorbant tenu par un élastique empêchera les drosophiles de s’échapper et assurera l’aération.

Les drosophiles se nourrissent et pondent dans des fruits en décomposition, il faut donc reconstituer  un mélange qui servira de nourriture, de site de ponte aux reproducteurs et de base pour la croissance des larves de drosophile.  La base de ce mélange est bien entendu les fruits, avec un liant pour assurer l’homogénéité du mélange et d’un anti fongique pour éviter la pourriture. Il y a quasiment autant de recettes pour le substrat à drosos qu’il y a d’éleveurs.

Si les drosophiles sont la nourriture de base, elles ne doivent pas être la nourriture exclusive, une nourriture variée est un gage de réussite

 

Micro grillons
Les grillons qui viennent de naitre conviennent parfaitement aux dendrobates, attention à ce qu’ils soient tous consommés, car dans un terrarium à dendrobates les grillons vont grandir et finir par chanter la nuit.

Collemboles
Les collemboles sont de très petits insectes qui vivent à l’abri de la lumière et se nourrissent de déchets végétaux. Les collemboles servent à l’alimentation des jeunes et des très petites dendrobates.

Pucerons
Les pucerons sont une excellente nourriture, elle est de plus très appréciée. On peut attendre le printemps et l’été et les récolter sur toutes les plantes qu’ils ne manqueront pas d’attaquer ou bien en faire l’élevage en cultivant les plantes qui leur serviront de garde manger. Attention il y a en général une espèce de puceron par  type de plante. Quand on veut donner des pucerons aux dendros, on met la plante dans le terrarium et les grenouilles viennent se servir.

Teignes de ruches
Les teignes ou plutôt les larves de teignes sont un aliment très gras, il ne faut pas en abuser, mais c’est une friandise dont les dendros raffolent. Nous utilisons des petites teignes dont les larves  peuvent être mangées par les grenouilles sur toute leur période de croissance.

teignes de ruche



Plancton des prés
Ce plancton est composé des tous les petits insectes qu’on peut capturer dans les herbes hautes dans les champs grâce à un filet à papillons ou une grande épuisette à fines mailles. Il faut retirer ensuite les insectes trop grands pour vos dendros et les mettre ensuite dans le terrarium.

Autres nourritures
D’autre nourritures peuvent être utilisées comme les fourmis qui ne sont pas toujours acceptées par les dendros, les larves de vers à soie fraichement éclos, cet élevage est assez contraignant ou les bruches, qui sont de petits charançons dont la carapace et le rostre font débat auprès des dendrophiles qui les accusent d’être la cause de mortalité. D’autres les utilisent sans soucis.

Pour les grosses dendros on peut également donner des curlfly, qui sont des mouches noires comme les mouches que l'on trouve dans nos maisons mais qui ne volent  pas.

Complément de vitamines
Il est important d’apporter aux dendros un complément vitaminique qui sera en poudre (vitamines pour reptiles)

quelques vitamines


saupoudré sur la nourriture ou liquide pulvérisé directement sur la peau des grenouilles.
Ces vitamines sont vendues par les magasins spécialisés.

 

Mes recettes :



Les Drosophiles

A/
Dans 1 litre d'eau, mettre 10 cubes de sucre faire bouillir, ajouter 400 gr de flocons d'avoines, mélanger et laisser mijoter pendant 3 minutes puis laisser refroidir

B/
Ecraser  4 bananes bien mûres (noires), ajouter une cuillère à soupe de levure de boulangerie séchée,  laissée monter pendant quelques heures

Incorporer A et B et bien mélanger ajouter du vinaigre afin d’éviter les moisissures. Le mélange doit être presque liquide s’il ne l’est pas assez, on peut rajouter un peu d’eau.

Pour les grandes drosophiles:
On met +- 3 cm dans chaque pot et on ajoute un morceau de rouleau en carton genre papier toilette (qui servira de support pour les drosophiles reproductrices et les empêchera de se noyer et on remet un bout de papier absorbant au dessus du carton pour empêcher les drosos de tomber directement dans le substrat au moment où on les mets dans la bouteille.

Pour les petites drosophiles:
ajouter un peu d'eau au mélange et bien remuer.
+- 2 cm dans chaque pot puis idem grosses drosos.

 Il faut mettre au moins 50 mouches dans chaque pot, plus il y a de mouches plus le mélange donne,  moins il y a de risque de moisissure et d’invasion d’acariens, par contre plus il y a de mouches et moins le mélange donne longtemps, il faut faire des pots chaque semaine pour avoir une production continue. La difficulté dans l’élevage des drosophiles, est la consistance du mélange, je vous conseille de faire des essais avant de maintenir des dendrobates.

Si les drosophiles sont la nourriture de base, elles ne doivent pas être la nourriture exclusive, une nourriture variée est un gage de réussite.

 

reproduction de drosophiles

 

 Lire la suite

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site